Le “bovins de Kobe”,  d’origine japonaise, se trouve aussi en Australie, aux USA et au canada.

Les “bovins Wagyu”

On parle davantage de la viande dans cet espace ces derniers temps. Bien que personnellement, une fois par semaine, la viande me suffirait amplement. La meilleure épouse de tous voit les choses différemment et vient de fêter son anniversaire. L’un de ses cadeaux joliment emballés contenait 496 grammes de “Grass Fed” Wagy ? Steaks d’entrecôte.

Coupé en deux. Des steaks pour une occasion spéciale, bien sûr. Après tout, l’entrecôte de ces animaux est proposée sur Internet pour un prix au kilo de 120 à 189 euros.

Les “bovins Wagyu” sont les descendants américains, australiens et européens du célèbre bœuf japonais Kobe. Les nôtres proviennent, principalement, de Nouvelle-Zélande et accessoirement du département de viande fraîche de Metro. La viande Wagyu est connue dans le monde entier pour sa succulence, sa tendreté particulière et, surtout, sa couleur intense.

Certes, le degré de marbrure n’était pas indiqué sur l’emballage, car, cela nous l’avions déjà appris, ce degré de marbrure peut aller de 5 à 12. Il existe les classifications M 5-7, M 7-9, M 9 et M 12. Plus la classe est élevée, plus le grain de la viande est fin et imprégné de graisse.

Informations relatives au Wagyu

L’association allemande Wagyu fournit des informations intéressantes sur ces animaux : “Wagyu signifie “bétail japonais” et désigne une race bovine spéciale d’origine japonaise. La race est plus connue sous le nom de “bovins de Kobe”, ces bovins étant uniquement originaires, comme leur nom l’indique, de la région japonaise de Kobe, mais appartenant, également, à la race Wagyu.

Le nom Koberind ou également Kobefleisch fait l’objet d’une protection territoriale, qui fait référence à la région de Kobe, dans la préfecture japonaise de Hyogo.

Seuls les bovins Wagyu qui sont nés, élevés, engraissés et abattus dans cette région de Kobe sont autorisés à porter le célèbre nom “Kobe”. C’est comparable au “champagne”. Les bovins Wagyu sont pour la plupart noirs, bien qu’il existe, aussi, des animaux rouges. C’est un bovin de taille moyenne, avec un poids selon le sexe varie de 600 kg à 1000 kg. La particularité de ces bovins est leur viande, qui compte parmi les aliments les plus chers et les plus exclusifs au monde.

Il est, toujours, strictement interdit d’exporter de la viande du Japon, et encore moins des bovins vivants ou leur sperme.

La population actuelle en dehors du Japon provient d’animaux qui ont été exportés aux États-Unis à des fins scientifiques, au milieu des années 90. L’Australie, les États-Unis et le Canada possèdent, désormais, les plus grands troupeaux de wagyu. En Allemagne, les premiers animaux wagyu sont nés en 2006.

Caractéristiques de la viande de Kobe

La viande de notre paquet sentait comme n’importe quel bœuf. Il était très tendre au toucher et l’était aussi à la fin du rôtissage. Il était bien mûr mais pas trop aviné. Le niveau de cuisine que nous avons atteint était parfait pour nous. La saveur était légèrement acidulée, beurrée et légèrement noisetée. Pour ceux qui ont, déjà, mangé du bison, nous dirions que c’est la direction qu’a pris la saveur. Juste beaucoup plus fort, peut-être que vous pourriez le comparer au goût de venaison. En tout cas, une saveur qui correspondait de près ou de loin à l’épouse du cadeau. Désormais, nous attendons avec impatience le prochain achat dans la boucherie de notre confiance, dans laquelle nous obtenons de la viande de bœuf fine de la région de Franconie.