Le toucher thérapeutique : comment les tapis d’acupression agissent sur votre corps

tapis d'acupression

Le marché du tapis d’acupression est en plein essor. En suivant ce lien, vous découvrirez plusieurs modèles, soulignant l’engouement autour de cet outil thérapeutique aux multiples bienfaits. D’où vient ce tapis ? À quoi sert-il ? Comment l’utiliser ? Voici quelques éléments de réponse.

Qu’est-ce que l’acupression ?

À l’instar de l’acupuncture, l’acupression est une méthode chinoise travaillant sur les points énergétiques qui parcourent le corps humain. L’acupuncture consiste à insérer de fines aiguilles dans des zones précises pour soulager des douleurs ou pour détendre. Quant à l’acupression, elle se réalise en appuyant manuellement sur des zones ciblées afin d’obtenir un résultat analogue à celui de l’acupuncture. La stimulation de l’aiguille, ou de la pression, produit une sécrétion interne qui oxygène le sang et qui améliore sa circulation. Le patient repart ainsi apaisé de la séance. C’est en Russie dans les années 1980 que le premier tapis thérapeutique est mis au point. Grâce à ce système, un patient peut réaliser ses propres soins à domicile, sans l’aide d’un thérapeute, et au rythme qui lui convient.

Composition d’un tapis d’acupression

Ce type de tapis se présente sous la forme d’un matelas fin qui peut rappeler les tapis des fakirs. En effet, des picots sont implantés à intervalles réguliers sur l’ensemble de la surface. Lorsque le patient utilise le tapis, ces petites pointes exercent des pressions sur des points énergétiques, reproduisant les effets d’un massage thérapeutique ou d’une séance d’acupuncture. Les matériaux de fabrication, le format et le niveau de confort du tapis dépendent des fabricants. D’ailleurs, arche-de-noe.com propose différents modèles pour s’adapter aux besoins de chaque patient. Ainsi, il existe des tapis pour un soin complet du dos ainsi que des coussins rembourrés qui ciblent la zone des cervicales ou encore des ceintures qui soulagent uniquement le bas du dos.

Comment utiliser un tapis thérapeutique ?

Pour profiter de tous les bienfaits de ce massage thérapeutique, il convient d’abord d’installer le tapis à plat, sur un lit ou sur le sol, côté picots visible. Le patient s’allonge ensuite sur le tapis en mettant en contact la zone à stimuler avec les pointes. L’inconfort lié à la pression du corps sur les picots s’estompe en quelques minutes pour laisser place à une sensation globale de chaleur et de bien-être. Pour que la séance de massage porte ses fruits, sa durée moyenne doit se situer entre 15 et 50 minutes. La durée et la fréquence des séances doivent impérativement être adaptées aux besoins de chaque patient. En effet, ces deux données varient considérablement selon la nature des maux à traiter.

Un tapis pour soulager les douleurs chroniques

L’utilisation de ce tapis permet de soulager une douleur récurrente qu’elle soit d’origine circulatoire, nerveuse ou encore musculaire. Cet outil peut ainsi convenir à des sportifs ou bien à des personnes dont le métier exige de porter des charges lourdes. En effet, les muscles et le dos étant très sollicités chez ces patients, il est important de trouver un moyen de réduire le temps de récupération tout en préservant les capacités physiques. Le tapis peut également soulager les personnes qui restent sédentaires pendant leurs heures de travail. Qu’elles soient debout ou assises toute la journée, cette position prolongée peut causer des douleurs chroniques. Les personnes souffrant d’arthrose, de céphalées de tension, de stress ou de troubles du sommeil peuvent aussi avoir recours à un tapis de massage pour retrouver du confort.

Un tapis pour se détendre

Accessoire dédié au bien-être, ce type de tapis est une des solutions pour se détendre à domicile. Choisir d’utiliser le tapis pour une séance de relaxation est déjà un premier pas vers la détente puisqu’il permet de prendre soin de soi. Les vertus relaxantes de ce tapis sont liées à sa structure. Les picots aident le corps à sécréter des endorphines, surnommées les hormones du bonheur. Ces substances atténuent les tensions, aussi bien psychiques que physiques, générant une sensation de bien-être. Le tapis thérapeutique participe aussi à la sécrétion de l’hormone du sommeil (mélatonine) et à celle qui régule les émotions (sérotonine). Le patient gagne ainsi en qualité de sommeil, gère mieux son stress et ses angoisses. Enfin, comme les picots améliorent la circulation sanguine en la stimulant, le tapis de massage favorise l’évacuation de toxines pouvant être à l’origine de douleurs physiques persistantes. Les massages sont des soins thérapeutiques puissants qui peuvent aider à réduire les douleurs physiques et psychiques. Outil d’automassage, un tapis équipé de petites pointes offre aux patients une certaine autonomie dans le traitement de leurs maux. L’utilisation du tapis thérapeutique doit toutefois et obligatoirement s’accompagner d’un suivi par un professionnel de santé. Son emploi est contre-indiqué aux femmes enceintes, aux patients souffrant de problèmes cutanés, de maladies chroniques, de tension basse ou qui suivent un traitement à base de cortisone ou d’anticoagulants.

Les différentes techniques de kinésithérapie
Quel traitement orthodontique ?