Comment bien choisir son tapis de sol d’extérieur ?

Bien plus qu’un simple objet d’essuyage de pieds, le tapis d’extérieur donne un cachet original à la décoration d’une résidence. En plus d’apporter de la gaieté à la terrasse, il met en valeur les meubles de jardin. Pour avoir l’effet souhaité tout en bénéficiant de toute la commodité du tapis, des critères de choix s’imposent.

Les matériaux et les dimensions

Les matériaux de fabrication du tapis jouent un rôle essentiel dans sa commodité et sa bonne tenue dans le temps. Les fournisseurs proposent souvent deux catégories de matière, à savoir les éléments synthétiques et les matériaux naturels. Les premiers se déclinent en plusieurs types, dont le PVC, le vinyle, le polyester, le polyamide et le polypropylène. Le tapis extérieur en matière synthétique a l’avantage d’être robuste et durable. Il a une parfaite résistance aux rayons de soleil et à l’humidité. Ce modèle est aussi facile à nettoyer. De l’eau savonneuse suffit à lui redonner son éclat originel. Le tapis d’extérieur en matière naturelle est très esthétique. D’aspect brut, il est à la fois élégant, écologique et confortable. Ce modèle est toutefois moins résistant qu’un prototype en matière synthétique. Un tapis de jardin conçu en bambou ou en jonc de mer est un bon choix. Il est plus durable qu’un tapis de sol extérieur en sisal ou en coco.

Les dimensions sont un critère élémentaire dans le choix d’un tapis d’extérieur. L’usage final et la taille de l’accessoire sont interdépendants. Un tapis d’entrée a des dimensions standard de 80 x 180 cm, tandis qu’un tapis extérieur terrasse doit avoir une taille plus importante.

La sécurité et la commodité

Pour certaines personnes, l’option antidérapante est un critère important pour choisir un tapis d’extérieur. Ce détail est presque incontournable pour se prémunir des risques de glisse. Un modèle qui adhère parfaitement au sol limite les problèmes de dérapage.

La capacité d’absorption du tapis de sol extérieur est un autre facteur à bien analyser. Au fil du temps, des poussières et de l’humidité s’accumuleront sur le tapis. Si celui-ci n’a pas une bonne capacité d’absorption, il risque de se dégrader rapidement. Un modèle doté d’une bonne perméabilité dispose de fibres empêchant l’accumulation d’eau et de salissures.

Le propriétaire doit également porter son attention sur le type de lavage du tapis. Ce dernier doit être lavé au moins une fois par mois. Un modèle qui passe en machine à laver est un meilleur choix. Il est facile et rapide à nettoyer. Cette recommandation se limite pourtant aux petits tapis. Les grands modèles se lavent généralement au jet d’eau et à l’eau savonneuse.

L’option double face s’avère pratique pour ceux qui se plaignent des corvées ménagères. Ce choix réduit le nombre de lavages. Un tel modèle est néanmoins dépourvu de fonction antidérapante. Ces deux avantages ne font pas bon ménage. Un tapis d’extérieur double face est souvent affecté à la terrasse.

L’esthétique du tapis

Selon l’ambiance déco de son habitat, le propriétaire doit choisir un tapis de sol extérieur stylé. Tout dépend des goûts et des besoins de personnalisation voulus. Les fabricants rivalisent d’ingéniosité pour proposer des modèles esthétiques. Les acheteurs auront l’embarras du choix en ce qui concerne les coloris et les motifs : ethnique, vintage, moderne, etc.

Le choix d’un tapis outdoor dépend du décor d’extérieur. Les offres se déclinent en teintes claires, foncées, unies et multicolores. Les formes géométriques et graphiques ont le vent en poupe. Elles s’adaptent à la fois aux looks moderne, vintage et scandinave. Bref, le choix est très vaste sur le plan esthétique. L’idée est de trouver le modèle le plus stylé, sans oublier qu’à chaque motif corresponds à des atouts particuliers.