Assurer son auto durant une courte période de temps

Voici comment procéder pour signer le bon contrat. Qui ne s’est pas inquiété en voyant la complexité du contrat d’assurance qu’il était sur le point de signer, et qui comportait formules alambiquées, sigles incompréhensibles, et petites lignes indigestes et techniques. On ne peut être expert de tout ce que l’on contracte aujourd’hui. Mais heureusement, internet nous permet aujourd’hui de trouver facilement de l’aide pour comprendre et des conseils et comparatifs pour bien choisir. On voit souvent l’assureur comme une entreprise ayant vite fait de ponctionner des cotisations, mais lâchant difficilement les paiements lors des sinistres. Au-delà de cette image d’Epinal, il faut comprendre que le business model de l’assurance est de mutualiser un risque en limitant les paiements aux contours bien définis de ce qu’il garantit, pour rester bénéficiaire. L’assurance automobile temporaire vise-t-elle un marché très spécifique, qui se définit par toute assurance auto qui n’est pas permanente, celle que l’on connait le mieux lorsque l’on possède un véhicule. Toutefois, dans certaines circonstances, comme la résiliation de son assurance par exemple, ou pour le rapatriement d’un véhicule de l’étranger, on peut avoir besoin d’une assurance auto temporaire.

Le contrat auto temporaire, qu’est-ce que c’est exactement ?

Le principe du contrat auto traditionnelle est que l’assureur va jouer sir le facteur temps pour valoriser son contrat et compenser les couts éventuels d’un sinistre qu’il aura à payer par une durée de cotisations importante : des calculs actuariels estiment ce risque statistique et déterminent les cotisations en conséquence. Les paramètres sont forcément différents pour un contrat temporaire, car il n’y a que peu de temps de contrat. Les tarifs sont en général proportionnellement plus élevés et les prestations plus faibles, car le facteur temps ne peut pas jouer son rôle. Ce contrat temporaire vise à prendre le relais avant ou après un contrat traditionnel pour répondre à des circonstances particulières. Tous les assureurs ne proposent pas ces prestations, et il faut se renseigner pour comparer les conditions offertes pour faire les bons choix. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Quels sont les cas dans lesquels on a recours au contrat d’assurance auto

La règlementation en France est très stricte et elle n’autorise pas un véhicule à rouler s’il n’est pas assurer : cela protège tous les usagers de la route et les automobilistes eux-mêmes. Les cas de recours au contrat temporaire peuvent être de différentes natures. Ce peut être le cas d’un particulier qui veut aller en vacances avec son véhicule dans un pays qui n’est pas couvert par son contrat d’assurance habituel. Par exemple, pour un voyage en République Tchèque, la famille veut utiliser son véhicule qui ne couvre le véhicule qu’en France. Soit elle demande à son assureur d’appliquer une extension de garanties à son contrat pour les 2 semaines concernées, soit elle fait appel à un autre assureur : son assureur habituel ne sera pas forcément celui qui lui fera la meilleure offre. Il pourrait arriver à négocier avec un bon tarif des prestations personnalisées ; Par exemple, obtenir une assistance en cas de panne : pas facile dans un pays étranger où l’on ne parle pas la langue de gérer la réparation de son véhicule. Autre situation, celle d’u particulier qui achète son véhicule en Allemagne et qui n’a pas encore son futur certificat d’immatriculation français : il va devoir rapatrier le véhicule en France, mais a besoin de le faire assurer pour qu’il puisse circuler. Autre cas, celui du véhicule de vacances qui passe 11 mois par an dans le garage d’une maison de campagne et quine sert qu’au mois d’aout : À quoi bon le faire assurer toute l’année alors qu’il ne roule pas ? Un contrat temporaire aux prestations minimes peuvent suffire pour assurer ses 150 km par an !

Le cas très particulier de la résiliation

Cela peut tomber sur toute personne assurée : la compagnie d’assurance a la possibilité de résilier son client chaque année : elle peut être motivée à le faire par un nombre important de sinistres responsables ou un très gros sinistre qui lui donne à penser qu’elle ne pourra jamais rentabiliser le contrat à l’avenir. Elle informe donc son assuré avec un préavis. Toutefois, celui-ci peut avoir besoin de temps pour trouver le nouveau contrat qu’il lui faut, au meilleur prix, d’autant que son dossier peut être un peu délicat. Il doit procéder à des comparatifs prix et prestations pour se déterminer. Pour ne pas avoir à se décider dans la précipitation, un contrat temporaire pourra lui être utile, entre une semaine et 3 mois, avant de signer son contrat définitif. Donc, pas de panique si vous êtes résilié par votre assureur : prenez le temps de faire le bon choix de votre prochain contrat d’assurance en passant par l’assurance temporaire si besoin.

S’informer pour bien choisir son assurance temporaire auto ?

Pour constituer son dossier d’assurance auto temporaire, il faut présenter son permis de conduire, le certificat d’immatriculation du véhicule à assurer et le récapitulatif de son historique d’assurance. Ce document obligatoire et unique reprend l’historique des sinistres subis par le conducteur, qu’il soit responsable ou non. Ce paramètre ainsi que la durée d’exercice du permis de conduire et le modèle de véhicule à assurer vont être les paramètres du contrat temporaire. Un véhicule recherché et onéreux représentera un risque supérieur en matière d’assurance. Pour se faire guider dans le bon choix, il est important de regarder plusieurs options: notamment, grâce aux comparateurs internet, on peut simuler les couts en faisant varier les prestations et évaluer le réel rapport qualité/prix, au-delà des arguments publicitaires dont il est préférable de se méfier. D’ordinaire, les assurances temporaires prévoient une couverture minimale d’assurance au tiers, mais il est intéressant de voir s’il y a des a cotés, et quelle st la durée minimale d’assurance que chacun des prestataires proposent. C’est en faisant varier ces paramètres que l’on trouvera la meilleure proposition dans sa propre situation, pour faire un choix éclairé.