Garde d’enfants : les avantages de la garde partagée avec immersion linguistique

Avec les échanges entre plusieurs pays qui s’accroissent sans cesse, certains parents se demandent s’il est préférable d’apprendre une langue étrangère à leurs enfants dès leurs plus jeunes âges. Ce type de besoin est très demandé en ce moment, c’est pourquoi certaines crèches tendent à répondre à cette demande. Il existe aussi actuellement la garde partagée avec immersion linguistique qui consiste à faire connaitre une langue étrangère aux enfants tout en s’amusant. Cette méthode diffère des cours de langue, mais elle possède également beaucoup d’avantages.

De l’immersion linguistique chez soi avec la garde partagée

L’un des plus grands avantages avec la garde partagée en immersion linguistique c’est que l’enfant pourra apprendre une nouvelle langue tout en restant dans son environnement. Il faut se rappeler que le but de cette forme de garderie c’est de partager les frais de la nounou avec une autre famille qui a besoin de ses services. Le baby-sitter alternera alors la garde entre les deux maisons et se déplacera avec un enfant dans votre maison pour son travail, une semaine sur deux (et dans la maison de l’autre famille avec votre enfant la semaine suivante). Cela est très avantageux pour les deux familles, car les frais sont partagés en deux et les enfants pourront se socialiser plus facilement dans un milieu qu’ils connaissent. De plus, le fait que les enfants restent chez eux au lieu de se déplacer dans une crèche rassurera beaucoup plus les parents. De ce fait, si jamais le petit se retrouve malade, les parents pourront rentrer plus tôt de leurs lieux de travail et le retrouver bien au chaud à la maison.

Différence entre immersion linguistique en garde partagée et cours de langue

Pour apprendre, la majorité des personnes pensent à des cours de langue et très peu se penchent vers l’immersion linguistique bien avant l’entrée du petit à l’école. Pourtant, cette dernière méthode peut être très intéressante par rapport aux études en salle de classe. Il est tout à fait possible par exemple de l’appliquer pour la garde partagée. À ce moment-là, les routines en babysitting « classique » telles que : prendre le goûter, l’aider pour ses devoirs, leur faire prendre le bain, etc. se font normalement. Par contre, toutes ces tâches quotidiennes que la nounou réalisera se feront tout en parlant une langue étrangère. Ainsi, l’enfant pourra se familiariser avec une langue quelconque à la garderie. Quant aux cours de langue, le professeur se base essentiellement d’un support pédagogique adapté aux niveaux de chaque élève. Il ne lui apprend donc pas les bases de la routine quotidienne que peut réaliser un enfant. De plus, il faut se rappeler qu’il n’est pas un baby-sitter, ce qui veut dire qu’il ne réalisera pas les tâches qu’une nounou devrait exécuter.

Les enfants apprennent plus facilement en garde partagée et sous immersion linguistique

Comparé au cerveau d’un adulte, celui d’un enfant est beaucoup plus apte à assimiler les apprentissages. À leurs âges, c’est-à-dire aux environs de trois ans, le petit bout de chou commence à former des mots et même à formuler des phrases. Il apprendra alors à parler sa langue maternelle au quotidien. Mais c’est aussi à cet âge qu’il sera plus facile pour lui de se familiariser avec une langue étrangère. Il est tout à fait possible de dire que son cerveau est une éponge à cette période. Si pour un adulte, il cherche toujours à trouver l’équivalence d’un mot étranger avec sa langue natale, pour l’enfant bilingue par contre il comprendra que deux mots peuvent signifier la même chose. Vu qu’il s’enrichit chaque jour et enregistre à chaque fois de nouveaux mots et expressions, c’est le moment idéal pour lui faire connaitre une nouvelle langue pendant qu’il se divertit avec la nounou. Sous immersion linguistique avec sa nounou, il apprendra plus facilement les actions basiques comme demander de l’eau en anglais par exemple ou pour obtenir son doudou préféré avant une sieste. Apprendre une nouvelle langue deviendra alors pour lui naturel, car il l’appliquera au quotidien dans son environnement. Avec une baby-sitter qui lui parle constamment en langue étrangère, à part la signification des objets qu’il regarde, elle lui apprendra également des expressions de tous les jours tels que dire bonjour ou « donne-moi la main » .