Un site unique en afrique

Parfois, leurs corps étaient jetés à la mer, mais pas toujours. Comme tout autre mortel, les pirates étaient également enterrés s’ils avaient rendu leur dernier souffle sur la terre ferme. À Madagascar, sur l’île Sainte-Marie, il existe un cimetière de pirates qui parvient à faire trembler tous ceux qui le visitent. Et le fait de le trouver sur cette île n’est pas une coïncidence. Vous êtes curieux ? Ne vous inquiétez pas, nous vous raconterons son histoire.

Le cimetière des pirates de l’île Sainte-Marie, un site unique

Pour atteindre leurs objectifs criminels, les pirates avaient besoin de plusieurs choses : des routes commerciales fréquentées, de l’eau douce et de la nourriture pour approvisionner les navires, et du bois pour les réparer. Et tous ces éléments se sont parfaitement réunis sur l’île Sainte-Marie.

Près de ses côtes passent les routes entre l’Europe et l’Orient, le long desquelles naviguent les navires chargés de précieuses marchandises. Une tentation irrésistible pour les pirates.

Mais en plus d’être un point stratégique, l’île Sainte-Marie offrait tout ce dont ils pouvaient avoir besoin, et pas seulement des provisions, les ports et les baies naturelles de l’île étaient le refuge et la cachette idéale, où ils s’abritaient des tempêtes et distribuaient leur butin en toute tranquillité.

Ce paradis est rapidement devenu le foyer des pirates les plus redoutés. Certains disent que plus d’un millier de pirates s’y sont installés entre la fin du XVIIe siècle et le début du XVIIIe siècle. Beaucoup d’entre eux sont morts sur le continent et ont été enterrés sur l’île, dans un coin difficile d’accès.

Le cimetière de nos jours

Aujourd’hui, le cimetière des pirates est une attraction supplémentaire de cette île paradisiaque. Il ne reste que 30 tumulus, mais il est enveloppé d’une atmosphère particulière, mystérieuse et quelque peu lugubre. Parmi la végétation, vous pouvez découvrir les tombes, l’érosion a effacé les noms et les inscriptions sur les pierres, mais vous pouvez encore reconnaître des crânes et des épées. Certains semblent tordus, d’autres effondrés sur le sol.

Parmi elles, il y a celle du redoutable capitaine Kidd, qui a été enterré à la verticale en guise de punition pour tous ses méfaits. Le Cimetière sur terre mais aussi dans les eaux entourant l’île Sainte-Marie, puisque certains des navires que les pirates utilisaient pour commettre leurs actes criminels peuvent être retrouvés coulés dans ses profondeurs.

Mais si l’île Sainte-Marie était, il y a plusieurs siècles, un lieu que toute personne sensée fuyait, c’est aujourd’hui tout le contraire. Un petit paradis de végétation luxuriante, d’eaux cristallines et de plages que vous ne voudriez jamais quitter s’ouvre devant vous. Un endroit idéal pour se détendre et pour découvrir la plongée avec son merveilleux récif corallien.

Et, si vous venez sur l’île entre juillet et septembre, vous pourrez contempler un spectacle merveilleux : celui des baleines à bosse qui viennent dans ces eaux chaudes pour s’accoupler et mettre bas. D’énormes animaux pouvant atteindre 15 mètres montrent leur puissance en sautant à la surface de la mer ou en la frappant avec leur queue et leurs nageoires.