Quelle sont les règles de bonnes manières que tout le monde devrait connaître?

Les bonnes manières vous intéressent ? Bien que certaines règles de l’étiquette soient en désuétude, on ne peut nier qu’une bonne éducation est essentielle pour vivre en société.

Il est vrai que de nombreuses règles d’étiquette semblent, et sont, dépassées, appartenant à un monde dans lequel les femmes étaient considérées comme des êtres très fragiles, incapables d’ouvrir et de fermer la porte d’une voiture.

Les règles de l’étiquette moderne ne consistent pas seulement à maintenir son statut ou à savoir lequel des 538 couverts vous devez manger les huîtres au gratin. Il s’agit plutôt de lignes de conduite qui privilégient le respect d’autrui par-dessus tout.

Cette maxime vaut toujours : ne faites pas aux autres ce que vous ne voudriez pas qu’ils vous fassent. Allons-nous vérifier ?

Laissez le téléphone en mode silencieux

Même si vous ne vérifiez pas constamment votre téléphone, il est très désagréable d’être en compagnie de quelqu’un dont le téléphone n’arrête pas de biper à l’arrivée des messages WhatsApp ou des notifications Facebook. Vous ne devez jamais le déposer allumé sur la table pendant le repas.

Vous ne pouvez pas avoir une conversation sérieuse à côté d’un téléphone portable qui fait du bruit et qui gêne les pensées. Donc si vous êtes avec quelqu’un d’autre, laissez l’appareil en mode silencieux.

Vous devez aussi évitez de vérifier les messages en permanence. Bien sûr, dans certaines situations d’urgence, vous devez garder votre téléphone à portée de vue en permanence, mais dans d’autres cas, il est très ennuyeux d’être en présence de quelqu’un qui semble se soucier davantage de votre téléphone que vous.

En plus de laisser l’appareil en mode silencieux, il vaut la peine de faire un effort pour diriger votre attention sur la personne qui vous accompagne, et ne pas passer votre temps à répondre à des messages ou simplement à regarder les mises à jour des réseaux sociaux. Au cas où la conversation se prolonge, évitez de regarder la personne qui attend. Rien n’est plus humiliant que de se retrouver face à quelqu’un qui vous observe en parlant à un autre.

Respecter les bonnes manières à table

Qu’il s’agisse d’un diner en famille, au travail, ou avec d’autres personnes, les règles de bonnes manières sont à respecter. Vous ne devez pas couper la salade avec votre couteau. C’est simple, avant il n’y avait pas de couteau pas inoxydables, et le vinaigre les salissait.

Vous ne devez pas non plus replier votre serviette à la fin du repas. La serviette doit être posée à gauche de son assiette. Avec la serviette, il y a tout un tas de règles.

Il ne faut pas mettre ses coudes sur la table ou commencer le premier plat avec les couverts les plus éloignés de l’assiette. Rompre le pain à la main ou le couper avec un couteau n’est pas une politesse. Vous avez le droit de croquer dans votre pain. Par contre, saucer toute l’assiette ne se fait pas trop, à moins de le faire avec un bout de pain piqué au bout de votre fourchette. Si vous saucez, il ne faut pas nettoyer toute l’assiette parfaitement comme s’il n’y avait rien eu dedans, au risque de passer pour le gros goulu de base.

On ne se ressert pas du fromage. En reprendre c’est prouver aux gens que ce qu’ils ont fait n’est pas terrible, mais qu’en plus vous avez encore la dalle. De la même manière, si vos hôtes vous proposent du fromage une deuxième fois, c’est une faute.

On sert les plats du côté gauche Et les boissons du côté droit. Quand on dessert les assiettes, il faut aussi le faire du côté droit. L’un est la cause de l’autre, si on met les plats du même côté que les verres il risque d’y avoir du dégât.

Les verres sont posés en haut à droite de l’assiette et sont alignés de la gauche vers la droite dans l’ordre suivant : eau (le plus grand verre), vin rouge (verre moyen), vin blanc (verre plus petit).
Et bien sûr pour le vin il ne faut pas remplir son verre à ras bord.

Pour montrer vos bonnes manières, vous devez également éviter de tourner les fourchettes pointes vers la table. Cela vient des familles fortunées de l’époque ; les armoiries étaient gravées sur le dos de la fourchette, donc lors d’un repas, on expose fièrement ses fourchettes en argent avec le symbole de la famille. Pour les autres couverts, on trouve le même genre de comportement : les cuillères doivent avoir le côté bombé sur le dessus et la lame du couteau doit toujours être tourné vers l’assiette. 

On ne souhaite pas un “Bon appétit” avant d’entamer un repas. Souhaiter “Bon appétit” revient à s’encourager pour la digestion du repas réalisé par l’hôte de maison.

Les bonnes manières à table vous exigent de ne pas parler la bouche pleine. Ce comportement est inapproprié. Vous ne devez pas non plus mettre trop du plat dans votre bouche.

Être ponctuel

Il ne suffit pas de dire à brève échéance que vous aurez 30 minutes de retard, surtout lorsqu’il s’agit d’un rendez-vous chez le coiffeur ou chez le manucure. En retardant votre service, le professionnel provoquera un retard en chaîne avec tous les autres clients.

Et, bien sûr, cela vaut aussi pour les engagements sociaux. Chacun a de nombreuses tâches à accomplir, et le temps des autres vaut autant que le vôtre. Gardez à l’esprit qu’il y aura de toute façon beaucoup de circulation, alors quittez la maison à l’avance.

Accueillir les gens quand on arrive dans un environnement

Ne soyez pas cette personne qui a travaillé au même endroit pendant des années et qui n’a jamais salué le portier ou le réceptionniste. Vous n’avez pas besoin de vous attarder sur de longues conversations le matin, mais faites savoir à la personne que vous avez remarqué qu’elle est là.

La règle de base est que ceux qui arrivent dans l’environnement doivent saluer, donc toujours donner un “bonjour” discret aux personnes que vous passez jusqu’à ce que vous atteigniez votre bureau. Peu importe que ce soit un homme ou une femme, peu importe la place. Cela fait partie des bonnes manières à ne pas négliger. Une des bonnes manières est de saluer les hommes et les femmes.

La prudence dans la circulation

Une bonne éducation est également essentielle en transit, où il n’est pas rare d’assister à des discussions violentes causées par le manque de respect envers les autres. Obéissez aux signes de préférence, prenez votre tour quand on vous le demande et ne manquez jamais de donner une flèche – dans ce cas, un manque de gentillesse peut entraîner un accident grave.

C’est facile à retenir : le piéton mérite aussi le respect, alors faites très attention lorsque vous voyagez les jours de pluie pour ne pas finir par tremper quelqu’un en passant par une flaque d’eau.

Vérifiez le volume de vos écouteurs

Cette règle s’applique à l’environnement de travail, au bus et à l’avion : même si vous portez des écouteurs, assurez-vous que le son ne “fuit” pas et ne gêne pas les personnes à côté de vous.

En plus de déranger les autres, écouter de la musique trop forte est mauvais pour l’audition. En d’autres termes, ce sont deux raisons de modérer le volume de vos écouteurs. Le bruit favorise le risque d’accident du travail pour plusieurs raisons. le bruit exerce un effet de masque sur les signaux d’alerte.

Une autre règle de bonnes manières pour être à l’écoute de son entourage : enfants, parents ou autrui.

Éviter de se cogner sur le siège avant

De plus en plus, les avions se transforment en boîtes de sardines – et vous, si vous n’avez pas la chance de pouvoir acheter un billet en classe affaires – serez tous serrés dans la banque, comme la plupart des mortels.

Cela vous dérange sûrement si le passager arrière s’agenouille tout le temps sur votre siège. Il vaut donc la peine de faire attention à ne pas frapper trop fort le siège avant. Et si vous voyagez avec des enfants, expliquez-leur que cette attitude les dérange vraiment.

La prudence s’applique également au passager arrière : avant d’incliner son siège, assurez-vous qu’il n’utilise pas un ordinateur portable posé sur la table ou même qu’il ne mange pas. Un simple coup d’œil à l’arrière évite bien des désagréments pendant ces heures.

N’exagérez pas sur les réseaux sociaux

Diffuser les disputes de couple ou de famille sur Internet n’est pas une bonne idée. En plus de partager vos problèmes avec le monde entier, vous exposerez des personnes qui ne voudraient probablement pas apparaître sur les réseaux sociaux de cette manière.

La règle de ne pas exagérer vaut également la peine d’y réfléchir à deux fois avant de taguer une amie sur une photo compromettante ou de remplir son Facebook de mèmes au goût douteux qui pourraient même nuire à son image professionnelle. En cas de doute, envoyez toujours en privé. Certaines informations que vous divulguez en ligne peut être vu par le grand public. Les conversations par mail sont plus sécurisées. La politesse reste indispensable, même en ligne.

Ne faites pas que de la publicité : Les gens reçoivent beaucoup d’informations à tous les jours, ne polluez pas leur fil d’actualité.

N’ignorez pas les gens : Si l’on vous contacte pour des conseils ou des questions, il est très important d’être disponible pour répondre. Cela fait partie des bonnes manières.

Ne copiez pas les autres : Chaque entreprise a un public différent, développez votre personnalité et soyez authentique. Certaines informations sont intimes ou appartiennent à une personne physique ou morale.

N’utilisez pas votre interlocuteur pour les identifier à travers toutes vos publications et évitez l’usage de l’automatisation de votre boîte mail car personne n’aime recevoir des messages indésirables.

Plus que suivre un manuel poussiéreux avec des règles d’étiquette dans de vieilles balles de court, faire attention aux règles de la coexistence rend la vie quotidienne plus légère pour tout le monde. Devons-nous nous entraîner ?