Quel traitement orthodontique ?

L’orthodontie est une branche chirurgicale dentaire corrigeant les positions jugées des dents et des os de la cavité buccale humaine. Les dents qui ne sont pas en bonne position sont plus embarrassantes à nettoyer. Celles-là risquent même d’être perdues précocement par suite d’infection causée par la carie ou par de la maladie parodontale.

Historique brève de l’orthodontie

Vers 1728, un chirurgien-dentiste d’origine français qui s’appelait Pierre Fauchard, expliquait au monde depuis son cabinet d’orthodontie, pour la première fois, comment retoucher les dents mal positionnées. Du coup, P. Fauchard s’occupait uniquement des dents les plus apparentes. Il les redressait en utilisant des ligatures ou avec une plaque assez petite faite de métal serrée en dessus des dents. Plus tard, ses successeurs vont améliorer cette méthode.

Puis, vers la fin du XVIIème siècle, un anglais, l’orthodontiste J. Hunter établissait qu’on ne pouvait pas s’appuyer sur le développement naturel pour offrir des places aux dents qui en manquent. Ainsi, il faut ôter une ou deux dents dans le but de pouvoir ajuster les autres. Il ne persuade pas tout le monde. Enfin, l’orthodontie est née. Pour plus d’informations, veuillez cliquer ici site .

L’orthodontie, traitement pour tous 

On peut profiter d’un traitement orthodontique à tout âge. Le désordre, l’avancement ou le chevauchement des dents lèsent à leur fonctionnement et à leur apparence. En effet, l’opération orthodontique n’emperle pas uniquement votre sourire, mais elle favorise autant votre santé, parce que les dents bien alignées sont plus agréables à brosser et ainsi moins sujettes aux blessures et aux caries. Si le fonctionnement ou l’apparence de vos dents ne vous plaisent pas, un traitement orthodontique serait une solution pour vous.

En fait, l’orthodontiste est un chirurgien-dentiste possédant un diplôme d’études universitaires qui lui oriente à l’orthodontie. Il s’agit particulièrement d’une spécialité relative à la médecine dentaire s’occupant de la prévention ainsi que des corrections des malocclusions. Les traitements d’orthodontie guérissent tout ça. Elle peut aussi engendrer de la tension musculaire ainsi que de la douleur. De plus, les dents avancées pourront plus facilement se casser ou causer des brèches.

A quel moment une orthodontie est très nécessaire ?

Le traitement d’orthodontie a pour but d’aligner les dents pour que ces dernières aient une apparence parfaite et un meilleur fonctionnement. On peut ramener vos dents à la bonne position que vous voulez, en appliquant sur elles une légère pression durant plusieurs mois ou même plusieurs années. En effet, l’appareil dentaire orthodontique fixe et rendent amovibles. L’emplacement des dents ainsi que de la mâchoire a une répercussion sur l’occlusion. L’occlusion est, en fait, l’articulation des dents se trouvant sur la mâchoire supérieure avec celles du bas. Quand les dents de la mâchoire supérieure ne sont pas bien structurées avec celles du bas, on dit de malocclusion dentaire.

Les dents désalignées, manquantes, chevauchées ou avancées contribuent à la malocclusion. La fréquentation de sucer son doigt ou particulièrement son pouce peut aussi nuire à l’occlusion. De ce fait, la malocclusion pourra rendre compliquée la mastication de certains aliments. Elle peut même entraîner l’éraillement de certaines dents. En outre, les dents mal-alignées ou chevauchées sont très compliquées à brosser. Cela accroît la possibilité d’avoir des caries et des maladies de gencive.

Le traitement des malocclusions permet d’émerveiller votre sourire et surtout votre santé. Parmi les divers types de malocclusions, la plus fréquentes est le surplomb horizontal, le surplomb vertical négatif et la béance dentaire. Quand les dents supérieures avancent, on dit que c’est du surplomb horizontal. Mais, quand les dents antérieures supérieures recouvrent trop vos dents antérieures inférieures, on dit que vous avez une occlusion fermée. Lorsque les dents de la partie supérieure se calent à l’intérieur de l’arc des dents de la partie inférieure, c’est du surplomb horizontal négatif. Votre chirurgien-dentiste administre alors certains soins orthodontiques et vous diriger vers un orthodontiste.