Quand prendre des compléments alimentaires ?

Il est bien connu que suivre un régime varié et équilibré constitue la clé d’une alimentation saine. Cependant, avec le rythme de vie effréné dans lequel nous vivons, rares sont ceux qui réussissent à trouver le temps de préparer des repas complets présentant une bonne valeur nutritionnelle. Dès lors, on se retrouve souvent confronté à la question de la carence nutritionnelle…

Dans un tel cas, le plus judicieux serait d’intégrer des compléments alimentaires à son alimentation. Ces derniers viennent combler les carences et contribuent à restaurer un régime harmonieux ! Nous vous suggérons d’ailleurs de cliquer ici pour en savoir plus.

En effet, qu’il s’agisse d’un emploi du temps chargé, de modèles alimentaires particuliers (végétalisme ou végétarisme), de régimes amincissants, ou encore de nutrition sportive, les suppléments alimentaires représentent un atout précieux.

Dans cet article, nous abordons plus en profondeur les différents cas d’utilisation des compléments alimentaires ainsi que les moments où il est préférable de les utiliser. Poursuivez votre lecture pour connaître tous les détails !

Dans quels cas faut-il se tourner vers les compléments alimentaires ?

Il va sans dire que les personnes présentant des déficiences naturelles doivent faire des compléments alimentaires une priorité absolue. Par exemple, les personnes souffrant d’anémie sont appelées à privilégier les suppléments en fer, en vitamine B9 et en vitamine B12.

En hiver, quand le soleil se fait rare, la majorité des gens ont un déficit en vitamine D. Il est donc prudent de consommer des compléments en vitamine D pour réguler la carence pendant cette période.

Les personnes suivant une alimentation sportive, quant à elles, doivent intégrer la spiruline à leur régime. Avec une teneur en protéines estimée à 70%, la spiruline est la meilleure amie du sportif. Elle apporte suffisamment d’énergie pour l’entraînement physique, favorise le développement musculaire, possède des propriétés antioxydantes et bien plus encore !

Enfin, les suppléments nutritionnels sont particulièrement adaptés aux végétaliens et végétariens. Les régimes végétaliens, par exemple, sont très pauvres en vitamine B12. Or, celle-ci aide à prévenir l’anémie et les lésions du système nerveux, ce qui rend son apport indispensable.

Quelques précautions en matière de compléments nutritifs

Bien qu’ils ne requièrent aucune prescription médicale, les compléments alimentaires sont à consommer avec sagesse et précaution. Un excès de vitamine A, notamment, peut provoquer une chute de cheveux, une peau sèche, des éruptions cutanées et, dans certains cas, des troubles hépatiques.

Pour cette raison, tout comme pour un médicament, il convient de respecter la posologie ainsi que la durée du traitement prescrites par votre spécialiste ou préconisées par le fabricant des suppléments. Contentez-vous de prendre les doses quotidiennes indiquées sur l’étiquette de la boîte.

En outre, il vaut mieux éviter de mélanger les compléments, et les prendre individuellement sans dépasser la dose recommandée. Un mélange pourrait vous exposer à un risque de surdosage ou d’interaction (cela vaut également pour la prise simultanée de compléments alimentaires et de médicaments).

Au moindre doute sur les contre-indications d’un complément ou sur une possible interaction avec un traitement médicamenteux, adressez-vous aussitôt à un professionnel de santé.

Guide sur quand prendre les différents compléments

– Les vitamines A, D, E et K :

Les vitamines A, D, E et K sont réputées pour être liposolubles, en d’autres termes, cela signifie qu’elles sont dissoutes dans les graisses. Par conséquent, le corps peut facilement les stocker dans les graisses et les employer en cas de besoin.

Il est recommandé de prendre ce type de vitamines pendant les repas, ce qui permet d’optimiser leur efficacité. Si vous désirez commencer la journée en les consommant au petit-déjeuner, veillez à ce que votre repas du matin soit riche en graisses. Les aliments à forte teneur en lipides sont les avocats, le fromage, les œufs entiers, les noix, le chocolat noir, etc.

– La vitamine B :

Contrairement aux précédentes vitamines, la vitamine B est hydrosoluble, ce qui signifie qu’elle se dissout dans l’eau. Et si elle peut être consommée à tout moment de la journée, il vaut mieux la prendre tôt le matin. Ainsi, vous êtes sûr de pouvoir bénéficier de ses effets tout au long de la journée.

Dans le même contexte, il est également préférable de prendre la vitamine B12 le matin, surtout si vous suivez une alimentation sportive. Elle stimule le métabolisme et réduit la fatigue ; de quoi vous aider à affronter la journée !

– Le fer et le magnésium :

Ces deux éléments sont à prendre de préférence le soir, et non sans raison. Le magnésium, pour sa part, est connu pour provoquer à la fois un effet laxatif ainsi qu’un effet relaxant sur les muscles. Par conséquent, prendre sa dose le soir permet de diminuer la tension, ce qui crée de meilleures conditions de sommeil.

Le fer quant à lui, peut provoquer des douleurs au niveau de l’estomac. Ainsi, le prendre en fin de journée permet de vous éviter tout type de malaise.