Obtenir un prêt immobilier facilement, c’est possible

L’obtention d’un crédit immobilier est une des étapes les plus difficiles au cours d’une transaction immobilière. Tout le monde rêve d’acheter un bien immobilier où s’installer. Ils peuvent en faire une résidence principale ou un investissement locatif. Lorsque les fonds personnels ne suffisent pas pour concrétiser ce projet, il faut inéluctablement passer par les banques. Ces organismes financiers requièrent un certain nombre de pièces à fournir pour débloquer les fonds nécessaires. Ils doivent également présenter des garanties. Malgré cela, il existe des moyens moins contraignants pour obtenir un crédit immobilier.      

Quelle somme pouvez-vous emprunter ?

Pour obtenir un prêt immobilier vous pouvez déjà déterminer à l’avance le montant que vous allez emprunter à la banque. Cette somme n’est pas anodine, car elle désigne la capacité d’endettement. Cette expression est très courante dans le milieu financier. Elle se présente comme étant le seuil maximal approximatif que la personne peut emprunter sans craindre un surendettement. Elle représente ainsi l’ensemble des mensualités qui sont calculées à partir d’un taux d’intérêt fixé de manière préalable. C’est à partir de ces données que la totalité du montant du prêt sera calculé.

La capacité d’endettement est le premier indicateur que les banquiers consultent avant d’octroyer un prêt. Quant à l’estimation, elle est évaluée en fonction de vos revenus. Ce montant ne peut pas aller au-delà de 30 % de votre salaire. Autrement dit, elle ne dépassera pas le tiers de la totalité de vos revenus. Le reste est considéré comme étant le strict minimum pour assurer une subsistance décente. Pour cela, des simulateurs en ligne permettent d’estimer cette somme avec exactitude.

Qu’est-ce qui peut faciliter l’octroi du crédit immobilier ?

Il faut savoir que les banques ne traitent pas forcément les dossiers de la même manière. Selon des critères préétablis, ils filtrent les candidatures et ne sélectionnent que les profils les plus sérieux. Mais alors, comment sortir du lot ? Il n’y a pas de méthodes miracles. La meilleure des armes est de se constituer un minimum d’épargne. C’est le premier gage de sérieux pour les banques. Pour avoir un dossier en béton, il faut impérativement prendre quelques bonnes initiatives. Vous pouvez, par exemple, faire appel à un courtier pour renforcer votre dossier de candidature.

Dans le meilleur des cas, il ne faudra pas avoir eu des découverts dans les 6 mois précédant la demande. Veuillez également à régulariser vos crédits encore en cours avant d’en demander un autre. Une bonne épargne inscrite au livret A devrait rapidement assurer l’octroi de votre crédit immobilier. Il peut s’agir d’un plan d’épargne ou d’un compte épargne logement. Désormais, les débiteurs peuvent accéder à une aide au financement.

Comment obtenir aisément un prêt immobilier ?

Malgré les idées reçues, débloquer un crédit immobilier n’est pas une tâche insurmontable. L’essentiel est de savoir convaincre les banques que vous êtes un débiteur solvable. La relation de confiance est la base de cette transaction. Le banquier devra, dès le départ, connaître votre capacité d’emprunt. Une demande de crédit dans les règles de l’art passe par des facteurs financiers et professionnels. Cependant, de plus en plus de banques se montrent souples vis-à-vis de ces critères d’acceptation. On conseille souvent aux particuliers de passer par des organismes de microcrédit.

Ces établissements financiers accordent facilement des crédits immobiliers, peu importe le statut des demandeurs. En revanche, le taux d’intérêt et les mensualités peuvent poser problème. Dans la majorité des cas, les jeunes et les ménages sont systématiquement acceptés. Quant à la situation professionnelle, il est vrai qu’un CDD trouvera difficilement des banques prêtes à prendre le risque. Une stabilité professionnelle prime toujours sur les profils à fort revenu, mais sans garantie.