Les règles de billard français

Savoir manier les accessoires du billard français relève d’un savoir-faire sportif remarquable. Dans un jeu quelconque comme au billard, il y a des règles à respecter surtout quand des adversaires entrent en compétition les uns contre les autres. D’ailleurs, rien ne diffère ce jeu des autres dans les règlements à suivre et chacun doit marquer des points pour son propre compte pour pouvoir réclamer la victoire à la fin du match ou de la compétition. Qu’en est-il ainsi des règles pour le billard à la française ?

Les accessoires indispensables du billard français

La table est la partie principale du billard puisqu’elle occupe la plus grande place de l’espace que doit occuper le jeu. En général, elle est en plaque d’ardoise dont les épaisseurs sont variables entre 20, 30, 40 ou 60 mm d’épaisseur. La spécificité de la table de billard français est le fait qu’elle n’ait pas de trous sur les côtés, contrairement aux autres jeux connus jusqu’à présent. Puis, il y a la queue de billard français que chaque joueur doit avoir en possession. Elle est composée du fût, qui est la partie inférieure permettant au joueur de prendre la queue en main. Avec elle, une flèche se place sur sa partie supérieure où est fixée une rondelle en cuir. Cette partie est en contact direct avec la boule au moment de la frappe. Enfin, une virole en plastique ou en métal attache le procédé à la flèche. L’intérêt d’une craie appelée aussi « le bleu » est d’éviter à la queue de déraper sur la bille. Tout joueur doit disposer de cet accessoire de jeu pour ne pas être pris au dépourvu lors de la partie. Cela dit, rendez-vous sur decoration-magazine.com pour découvrir les particularités et les règles de jeu du billard français.

Ce qu’il faut savoir au début et pendant la partie

La première chose qu’il faut avoir à l’esprit est de respecter le jeu à 3 billes pour deux joueurs. L’un des adversaires peut donner le coup d’envoi. Cela peut se faire à pile ou face s’il n’y a pas d’arbitre, sinon il faut procéder au tirage à la bande. D’ailleurs, le jeu peut se faire entre amis et proches. Avant de commencer, la bille est placée au même niveau, suivant la longueur de la table du billard. Le système français du jeu de billard indique que la boule doit réaliser un aller-retour pour s’arrêter au plus près de la petite bande. La prise de main revient au joueur dont la boule est le plus près possible de la bande. Le choix est à celui qui a la main de laisser jouer son adversaire et de le laisser commencer. L’objectif du billard français est d’utiliser sa propre bille pour toucher les 2 autres billes d’un seul coup. Il faut préciser que la bille rouge appartient à l’adversaire. Si un joueur réussit à toucher les 2 billes en 3 bandes, il marque un point et peut recommencer à jouer aux dépens de son adversaire. Il continue de jouer tant qu’il ne commet pas de faute.

Comment agit l’arbitre pendant une partie de billard français ?

Celui qui tient à faire respecter la règle au jeu de billard est l’arbitre. Il est vêtu de noir comme l’indique la règle avec un écusson de juge épinglé à la poitrine. Son rôle est de ne pas prendre parti à l’avantage de qui que ce soit ou au profit de l’un des joueurs. Il s’occupe du décompte de points et veillé à ce que le jeu se déroule dans une entière régularité. L’annonce des points accumulés par chaque joueur est faite à la fin du match au vu et au su de toute l’assistance et des joueurs eux-mêmes. Le juge ou l’arbitre a pour tâche de vérifier, avant chaque début de match, l’authenticité des matériels. Il s’agit des poids, d’un chiffon qui sert à essuyer les billes et à marquer leur position quelconque sur la table. Il appartient à l’arbitre de contrôler la présence du marqueur qui a des obligations spécifiques ainsi que de la propreté du billard. Sinon, il faut d’abord nettoyer le tapis au cas où cela n’a pas été fait.

Les fautes qui comptent au jeu de billard français

Plusieurs aspects sont considérés en ce qui concerne les fautes pendant le jeu. Est considérée comme une faute, une bille qui saute du billard pour être remise sur mouche. La bille touchée avec la main du joueur autre que le procédé est aussi une faute accordée à l’avantage de celui qui ne l’a pas commise. Si un joueur touche deux fois successives sa boule, il commet inévitablement une faute. C’est ce que le monde du billard appelle le queutage. Il en est de même du contact du joueur qui joue encore alors que sa bille entre en contact avec la bande. D’autres fautes à éviter sont l’absence de pieds au sol. Le joueur doit avoir au moins un pied au sol quand son tour de jeu arrive. Il ne faut pas marquer un repère quelconque sur le billard avec le bleu afin de savoir où jouer. L’erreur de la boule donne l’avantage à l’adversaire. En cas de dépassement du temps règlementaire de 45 secondes, le joueur est pénalisé. En outre, il n’a pas le droit de quitter le jeu sans l’aval de l’arbitre au billard français. Le joueur doit attendre l’immobilisation complète de la boule avant d’entamer son jeu. En fait, ces règlements sont très spécifiques au billard à la française, mais aussi à d’autres jeux.